Laissez-nous nous présenter

CENTRE DE FORMATION CULTURELLE ET SPORTIVE

Enseignement spécifique de JIN-BO HAPKIDO, art martial en constant évolution par des praticiens avancés dans tous les styles d'arts martiaux, qui destabilisent leurs connaissances.

SYMBOLIQUE
«Je ne fais pas de défense: je suis la défense»
«Je ne donne pas un coup, je suis le coup»

Littéralement, cela se traduit par
«Evolution du chemin et développement de l'énergie vitale»

JIN-BO: Evolution

HAP: Développement

KI: Énergie

DO: Chemin

C'est la principale différence entre le Hapkido traditionnel, où le travail de rigidité et le mouvement des hanches sont exigés dans tous les coups: le JIN-BO HAPKIDO exige au contraire une flexibilité totale pour gagner en vitesse et en puissance. Les rigides ne s'appliquent pas dans les derniers centimètres avant l'impact assurant un coup plus puissant et efficace La position d'attaque est réalisée avec le pied ou la main avant accompagné du deuxième pied ou de la main gagnante en voile
A ces techniques s'ajoutent les exercices de perception du déplacement de l'adversaire, les yeux bandés.

Des coups de pied et des mains avec des combinaisons innovantes qui ne font pas partie du programme classique HAPKIDO.

Contrôle du corps et douleur
Restauration des combats au sol abandonnés par de nombreuses écoles.
Les nouvelles défenses et contre-attaques,
Le développement du ki (énergie interne):
Techniques de méditation et de respiration: coup d'explosion, le tout basé sur la souplesse des mouvements.

Le professeur Manuel Santos Arana qui était un étudiant de Lee Young Ho Cha Cha et Ji Young Lee, a présenté cet art en Belgique en 1992, la création du centre culturel sans ASBL frontières et unifier les quatre symboles pour exprimer l'essence de Hapkido
En 1996, Luis German Borrero Pardo, un ancien élève de Lee Young Jin Cha, (8°) Dan et Lee Young Ho Cha, (7°) Dan (1979-1981-1986), puis élève et étudiant de Manuel Santos Arana (1995-2000) poursuivra ses travaux pour donner une meilleure structure pour mieux étendre l'hapkido en Europe, facilitant le développement physique, technique et spirituel.
Voyager à Colombie ensuite à son pays natal pour demander du soutien et devenir éléve ´du Maître Alonso Fernandez Zuluaga 8° Dan au temps et à démontrer l'efficacité de leur style de combat. Tout en restant fidèle à la tradition, l'amélioration de son art, remplir leurs inspirations techniques avec d'autres arts martiaux tels que Sanda, Kitbox, Kung fu, Jujitsu, jujitsu-brésilien, Lapunti Arnis, Taekwondo, Aïkido, un exemple est le coup explosif, précédemment inexistant en Hapkido. Par conséquent, comme le désir d'évoluer et de ne pas changer, qui a adopté le nom de cet art martial JIN-BO HAPKIDO.
Puis il participera au Gala des arts martiaux (13.05.2006) à travers l'exposition au public JIN-BO HAPKIDO.
Et (03.10.2006) à travers la création du CENTRE CULTUREL ET SPROTIVE JHKD VZW.
Et il réalise une adaptation du système de formation pour les personnes malvoyantes à pratiquer JIN-BO HAPKIDO.